Jean-Claude et Lionel
Genève
Promotion immobilière
Sixième participation
Engagés n° 05 - Groupe M
Véhicules
Lamborghini Aventador LP 750 / 2017
Dans la longue lignée des "Supercars" produites par LAMBORGHINI, sans interruption depuis plus de 40 ans et le lancement de la Miura en 1966, fut présentée au Salon de Genève 2011, la dernière héritière : l'Aventador LP700.

Cette Aventador succédait, alors, aux Diablo, Gallardo et à la Murciélago lancée en 2002, en reprenant son architecture générale mais surtout, sa fabuleuse motorisation, un remarquable V12 atmosphérique

Moteur longitudinal en position centrale-arrière, 12 cylindres en V atmosphérique en alliage léger, double ACT par rangée de cylindres, 48 soupapes, injection directe, 6,5 litres et 750 ch. à 8 400 tours/mn.
Boîte de vitesses automatique à 7 rapports avec mode séquentiel manuel robotisé et double embrayage, transmission intégrale avec 4 roues motrices + 3 différentiels pilotés + toutes les assistances à la conduite : ABS / ESP / ASR.
Suspensions à 4 roues indépendantes triangulées + barres stabilisatrices, 4 freins à disque carbone/céramique ventilés et percés, diamètre 400 mm avec étriers fixes à 6 pistons à l'avant et 380 mm avec étriers fixes à 4 pistons à l'arrière + jantes alliage diamètre 20''.
Vitesse maximale : 350 km/h pour seulement 1525 kg.

Dans sa version optimale SV, "Super Veloce", cette Aventador qui annonce dans son patronyme : LP 750, sa véritable puissance de 750 ch. présente l'atout supplémentaire d'être découvrable dans cette version Spyder ... 350 km/h, les cheveux au vent !



Auto suppléante :
Ferrari 328 GTS Spider / 1989
En 1975, Ferrari, jusqu'ici grand spécialiste des GT de prestige à moteur avant V12, présente pour la première fois, au Salon de Frankfort, une "petite" GT routière avec un moteur en position centrale-arrière. Surprise supplémentaire : un tout nouveau V8 3 litres apparait dans le compartiment moteur juste derrière les sièges ! Ce coup de tonnerre du constructeur de Maranello s'appelle la 308 GTB, "B" pour berlinetta. La 308 GTB, rapidement alignée en compétition y remportera de très nombreuses victoires en Circuit comme en Rallye. Evidemment, le succès commercial suivra et avec plus de 12 000 exemplaires produits, la 308 deviendra le "best-seller" du "Cavolino Rampante" ...

Après 10 ans de bons et loyaux services, est présentée son évolution naturelle la 328 GTB en 1985 avec un V8 porté à 3,2 l. Puis, rapidement suivra une version découvrable, la GTS, "S" pour Spider ...

Moteur transversal en position centrale-arrière, 8 cylindres en V à 90°, 2 doubles ACT, 32 soupapes, 3,2 l. pour 270 ch. à 7000 tours. Boîte de vitesse mécanique à 5 rapports, transmission aux roues arrières avec autobloquant. Suspensions à 4 roues indépendantes triangulées avec combinés ressorts hélcoïdaux/amortisseurs concentriques + 2 barres stabilisatrices. 4 freins à disque ventilés diam. 280 mm avec roues 16". Vitesse maximale : 261 km/h. pour un poids "contenu" de 1285 kg.

Dans le sillage de l'immense succès de la 308, les 328 GTB et GTS défendront leur rang de meilleures ventes de Ferrari. Cela grâce a des performances exceptionnelles, un comportement routier irréprochable avec des dimensions et un poids raisonnables : une grande réussite !




Auto suppléante :
Porsche 356 B Super Cabriolet / 1962
Dès la fin de l'année 1950, abandonnant les modestes installations de Gmünd en Autriche, Porsche revient à Zuffenhausen, en grande banlieue de Stuttgart, pour installer sa ligne de produduction des Coupés 356.
Cependant, la construction du Cabriolet, nécessitant un outil industriel différent de celui du Coupé, fut confiée au Carrossier Reutter dont les ateliers étaient installés à quelques centaines de mètres de l’usine Porsche.
Plus tard, une filiale du Carrossier Reutter : Recaro s'est spécialisée dans la fabrication de sièges auto de compétition.

Moteur longitudinal 4 cylindres à plat refroidi par air, placé en porte à faux arrière, avec arbre à cames central, 8 soupapes, 2 carburateurs double corps Zenith, 1,6 l. 90 ch. à 5500 tours. Boîte 4 manuelle, propulsion, suspensions à 4 roues indépendantes : McPherson à l'avant et bras tirés à l'arrière, 4 disques pleins.
Vitesse maximale : 165 km/h et 960 kg.

Un Cabriolet de légende, léger, agile et, surtout d’une très grande fiabilité...



Auto suppléante :
Bentley Continental GTC Supersport / 2015
Peu après la reprise de la marque britannique Bentley par Volkswagen, fut présenté au Mondial de l'automobile de Paris de 2002 le premier Coupé Bentley de cette nouvelle ère : la "Continental GT".
La Continental Supersports est le modèle le plus performant de cette génération avec le moteur W12 porté à 630 ch.
Cette Supersport repose sur des voies élargies de 5 cm et de nouvelles jantes de 20 pouces. Les éléments de carrosserie sont également modifiés. Elle perd ses 2 places arrière, elle a subi une cure d’amaigrissement, ramenant le poids à 2 240 kg.

Moteur longitudinal avant 16 cylindres en W, 2 doubles ACT par rangée de cylindres, 48 soupapes, 2 turbocompresseurs avec intercoolers, injection électronique directe, 6,0 litres 630 ch. à 6000 tours, boîte automatique robotisée à 6 rapports. Suspensions pilotées à 4 roues indépendantes, transmission intégrale permanente avec assistances électroniques à la conduite, 4 disques ventilés 370mm, étriers 8 pistons.
Vitesse maximale : 329 km/h pour un poids (kolossal !) de 2 240 kg.

Le Cabriolet Continental GTC Supersport, reste le Cabriolet de grand luxe le plus puissant et le plus performant de la production mondiale...



Auto suppléante :
Porsche 964 Carrera 2 RS / 1993
La 964 Carrera 2, 3ème génération des 911, est, malgré une ligne très proche de sa devancière, la 3,2 l., radicalement modernisée pour pouvoir recevoir une transmission intégrale... 90% de pièces nouvelles annonce même Porsche en 1990.

Moteur alliage en porte à faux AR, 6 cylindres à plat refroidis par air, 2 doubles ACT, injection, 3,6 l. 260 ch. à 6100 tours, boîte 5 manuelle, propulsion, 4 roues indépendantes, 4 disques ventilés.
Vitesse maximale 265 km/h, pour un poids de 1350 kg.

Le premier pas dans la modernité de la série des 911 qui annonce la venue de la transmission intégrale...