Jean-Claude et Lionel
Genève
Promotion immobilière
Sixième participation
Engagés n° 05 - Groupe M
Véhicules
Bentley GTC W12 / 2020
Peu après la reprise de la marque britannique Bentley par le Groupe Volkswagen, fut présenté au Mondial de l'automobile de Paris 2002 le premier Coupé Bentley de cette nouvelle ère de la marque : le "Continental GT" proposé avec un révolutionnaire moteur 12 cylindres en W, destiné à raccourcir le long capot avant !

Ce Coupé Continental GT "Phase I" de 2002 (2002-2010), doublé d'une version découvrable le GTC, "C" pour "Convertible", n'a été, en fait, que le premier modèle d'une lignée de Coupés exceptionnels, de plus en plus puissants et de plus en plus performant, un modèle qui va bientôt fêter ses 20 ans !
Puis ce seront les Coupés GT "Phase II" de 2010 à 2015, puis le "Phase III" de 2015 à 2017 dont une version sportive, le GT3-R qui perdait 100 kg et gagnait 50 ch à 580 ch.
En 2017, est proposé une série limitée à 710 exemplaires, en versions Coupé et Cabriolet, le "Supersport", avec pas moins de 710 ch et 360 km/h. !

Depuis 2018, c'est le modèle "Phase IV" qui est commercialisée en versions Coupé GT et Convertible GTC.
Comme pour chaque version les améliorations vont vers plus de performance et plus de confort ... le niveau suprême du luxe et de sportivité, en quelques sorte !

Moteur tout aluminium en position longitudinale avant, 12 cylindres en W, 2 doubles Arbres à cames en tête par rangée de cylindres, 48 soupapes, 2 turbocompresseurs avec intercoolers, injection électronique directe multipoint, 6,0 litres et 635 ch. à 6000 tours, Boîte automatique robotisée à 8 rapports avec double embrayage.
Suspensions pilotées à 4 roues indépendantes avec double triangulation et amortisseurs à air + 2 barres anti-roulis, transmission intégrale 4x4 permanente avec différentiels à glissement limité, et toutes les assistances électroniques à la conduite : ABS, ESP, contrôle de trajectoire, etc ...
4 disques en acier ventilés et percés, diamètre 420mm, étriers 8 pistons, Jantes alliage spécifiques 21".
Vitesse maximale : 329 km/h pour un poids (kolossal !) de 2 315 kg.

Ce Cabriolet Bentley Continental GTC W12, reste le Cabriolet sportif de grand luxe de série le plus puissant et le plus performant de la production mondiale ... le sommet de "l'exclusif" !




Auto suppléante :
Lotus Exige Cup 430 / 2017
La toute première Lotus Exige, directement dérivée de la Lotus Elise S1 créée en 1996, est apparue en 2000 en étant initialement destinée à la compétition sur piste. A partir de 2004 et l'homologation pour la route du modèle S2, l'Exige prend véritablement son envol commercial. Puis ce sera l'enchainement des modèles "S" (2006), "S 240" (2008), "S 260" (2009), puis les LF1 en 2014, "Cup" en 2015 et enfin, depuis 2016 la "Sport 350".
Mais, en 2017, retour à la piste pour l'Exige dans sa toute dernière version "Cup 430", soit 430 chevaux pour un peu plus d'une tonne sur la balance !
Quelle belle vitalité pour le petit Constructeur Britannique !

Moteur transversal en position centrale-arrière, 6 cylindres en V en alliage léger, 1 ACT par rangée de cylindres, 24 soupapes, Compresseur + injection électronique multipoint, 3,5 litres et 430 ch. à 7 000 tours/mn.
Boîte mécanique à 6 rapports, propulsion avec pont arrière et différentiel autobloquant. Suspensions à 4 roues indépendantes triangulées + 2 barres stabilisatrices, 4 freins à disque ventilés et percés de diamètres de 350 mm avec étriers à 6 pistons. Vitesse maximale : 283 km/h pour seulement 1093 kg.

L'Exige "Cup 430" est bien la grande héritière de la Légende et de la Tradition Lotus : de très brillantes performances associées à un comportement routier d'une véritable voiture de course ... et le tout homologué pour la route !
Ce modèle "Cup 430" produit à seulement 1001 exemplaire, respecte une fois de plus la devise de Colin Chapman, le Fondateur de la marque Lotus : "Light is Right"...





Auto suppléante :
Ferrari 328 GTS Spider / 1989
En 1975, Ferrari, jusqu'ici grand spécialiste des GT de prestige à moteur avant V12, présente pour la première fois, au Salon de Frankfort, une "petite" GT routière avec un moteur en position centrale-arrière. Surprise supplémentaire : un tout nouveau V8 3 litres apparait dans le compartiment moteur juste derrière les sièges ! Ce coup de tonnerre du constructeur de Maranello s'appelle la 308 GTB, "B" pour berlinetta. La 308 GTB, rapidement alignée en compétition y remportera de très nombreuses victoires en Circuit comme en Rallye. Evidemment, le succès commercial suivra et avec plus de 12 000 exemplaires produits, la 308 deviendra le "best-seller" du "Cavolino Rampante" ...

Après 10 ans de bons et loyaux services, est présentée son évolution naturelle la 328 GTB en 1985 avec un V8 porté à 3,2 l. Puis, rapidement suivra une version découvrable, la GTS, "S" pour Spider ...

Moteur transversal en position centrale-arrière, 8 cylindres en V à 90°, 2 doubles ACT, 32 soupapes, 3,2 l. pour 270 ch. à 7000 tours. Boîte de vitesse mécanique à 5 rapports, transmission aux roues arrières avec autobloquant. Suspensions à 4 roues indépendantes triangulées avec combinés ressorts hélcoïdaux/amortisseurs concentriques + 2 barres stabilisatrices. 4 freins à disque ventilés diam. 280 mm avec roues 16". Vitesse maximale : 261 km/h. pour un poids "contenu" de 1285 kg.

Dans le sillage de l'immense succès de la 308, les 328 GTB et GTS défendront leur rang de meilleures ventes de Ferrari. Cela grâce a des performances exceptionnelles, un comportement routier irréprochable avec des dimensions et un poids raisonnables : une grande réussite !




Auto suppléante :
Porsche 356 B Super Cabriolet / 1962
Dès la fin de l'année 1950, abandonnant les modestes installations de Gmünd en Autriche, Porsche revient à Zuffenhausen, en grande banlieue de Stuttgart, pour installer sa ligne de produduction des Coupés 356.
Cependant, la construction du Cabriolet, nécessitant un outil industriel différent de celui du Coupé, fut confiée au Carrossier Reutter dont les ateliers étaient installés à quelques centaines de mètres de l’usine Porsche.
Plus tard, une filiale du Carrossier Reutter : Recaro s'est spécialisée dans la fabrication de sièges auto de compétition.

Moteur longitudinal 4 cylindres à plat refroidi par air, placé en porte à faux arrière, avec arbre à cames central, 8 soupapes, 2 carburateurs double corps Zenith, 1,6 l. 90 ch. à 5500 tours. Boîte 4 manuelle, propulsion, suspensions à 4 roues indépendantes : McPherson à l'avant et bras tirés à l'arrière, 4 disques pleins.
Vitesse maximale : 165 km/h et 960 kg.

Un Cabriolet de légende, léger, agile et, surtout d’une très grande fiabilité...



Auto suppléante :
Porsche 964 Carrera 2 RS / 1993
La 964 Carrera 2, 3ème génération des 911, est, malgré une ligne très proche de sa devancière, la 3,2 l., radicalement modernisée pour pouvoir recevoir une transmission intégrale... 90% de pièces nouvelles annonce même Porsche en 1990.

Moteur alliage en porte à faux AR, 6 cylindres à plat refroidis par air, 2 doubles ACT, injection, 3,6 l. 260 ch. à 6100 tours, boîte 5 manuelle, propulsion, 4 roues indépendantes, 4 disques ventilés.
Vitesse maximale 265 km/h, pour un poids de 1350 kg.

Le premier pas dans la modernité de la série des 911 qui annonce la venue de la transmission intégrale...