Jean-Michel et Marie-Françoise
Lyon
Retraité très actif
Quatrième participation
Engagés n° 03 - Groupe A
Véhicules
Porsche 356 A Speedster / 1958
La création du ’’Speedster’’ 356, fin 1954, a fait suite à la demande de Max Hoffman, l'importateur Porsche aux Etats-Unis, qui souhaitait une version moins chère, plus racée et plus
dépouillée de la 356 pour le marché US.
Moteur 4 cylindres à plat culbuté en alu refroidi par air, placé en porte à faux arrière, 2 carburateurs simple corps Zenith, 1,5 l., 60 ch. à 4500 tours.
Boîte manuelle à4 rapports, propulsion, suspensions à 4 roues indépendantes avec barres de torsion, Mc Pherson à l'avant et bras tirés à l'arrière, 4 freins à tambour.
Vitesse maximale : 168 km/h et seulement 780 kg.
Le Speedster est la 356 la plus mythique et la plus recherchée. Il fût faussement associé à James Dean qui, en fait, n’en posséda jamais, mais plutôt un Spyder 550 1500 de 1955, ‘’Little Bastard’’, qui lui fût fatal le 30 septembre.



Auto suppléante :
Porsche 911 S 2,4 l. / 1972
La Porsche 911 S 2,4 l. très reconnaissable grâce à son spoiler avant spécifique avec une lèvre inférieure très marqué, fut, de 1971 à 1973 avec ses 190 ch., la plus puissante des 911 de série, jusqu'à l'arrivée, fin 1973, de la mythique Carrera RS 2,7 l. de 210 ch à l'extraordinaire palmarès en compétition ...
Moteur tout alliage placé en porte à faux arrière, 6 cylindres à plat refroidis par air, 2 arbres à cames en tête, 12 soupapes, injection mécanique Bosch, 2,4 litres 190 ch. à 6500 tours, boîte manuelle à 5 rapports, propulsion, autobloquant à glissement, 4 roues indépendantes, 2 barres anti-roulis, 4 disques ventilés, jantes Fuchs 15".
Vitesse maximale 230 km/h et seulement 1050 kg sur la balance !
La 911 S 2,4 l., une vraie GT polyvalente : la Route pour le plaisir de la conduite rapide, le Rallye et même le Circuit étaient ses terrains de prédilection ...