Jack et Pascaline
Paris
Président de Société d'incentive
Deuxième participation
Engagé n° 41 - Groupe A
Véhicules
Jaguar 3,4 l. S / 1961
Après les lourdes et encombrantes berlines Mk Vll et Mk lX des années 50, Jaguar prépare dès 1960, parallèlement à sa révolutionnaire Type E, une berline "Saloon" 4 portes plus compacte et légère, mais surtout plus sportive avec le puissant moteur 3,4 l. de la XK 150. Ce premier modèle sera, ensuite, appelé Mk l, quand sortira, immédiatement après, la Mk ll. Cette Berline "Saloon" MK l existera également en version "S" avec un coffre arrière allongé et plus spacieux.

Moteur longitudinal avant bloc fonte et culasse Alu, 6 cylindres en ligne, doubles arbres à came en têtes, 12 soupapes, 2 carburateurs double corps SU, 3,4 litres et 210 ch. à 5500 tours.
Boîte mécanique à 4 rapport + Overdrive, transmission aux roues arrières, suspensions avant indépendantes triangulées avec ressorts hélicoïdaux et amortisseurs concentriques, pont arrière rigide avec ressorts à lames semi-elliptiques, 4 freins à disque Dunlop et roues fil 15".

Vitesse maximale : 193 km/h pour 1490 kg.

En 1960, l'arrivée sur le marché de cette Berline Jaguar "Saloon" Mk l 3,4 l. S allait subitement rendre obsolètes toutes les autres modèles de Berlines familiales 4 portes, tant les lignes agressives et sportives, ainsi que les performances sur la route de cette Mk l, révolutionnaient cette catégorie !



Auto suppléante :
BMW 30 CSi Coupé (E9) / 1971
En 1968, bien avant les limitations de vitesse, dans la lutte farouche à trois livrée avec Mercedes et Porsche pour la prédominance des Constructeurs Allemands, sur le marché des Coupés sportifs, BMW lance son Coupé 2 800 CS (E9) de 170 ch. qui allie idéalement, ligne fluide et sportive, 4 vraies places spacieuses et performances de haut niveau. Dès 1971, Le "Coupé BM" monte en gamme en devenant le "30 CSi" avec le passage du 6 cylindres à 3 litres qui, grâce à l'injection, atteint maintenant 200 ch. ! Moteur avant longitudinal en alliage léger, 6 cylindres en ligne, simple ACT, 24 soupapes, Injection électronique Bosch monopoint, 3 litres, 200 ch. à 5500 tours, boîte mécanique à 4 rapports, propulsion. Suspension à 4 roues indépendantes, McPherson à l'avant avec combinés ressorts hélicoïdaux / amortisseurs concentriques et, à l'arrière, bras oscillants obliques avec combinés ressorts hélicoïdaux / amortisseurs concentriques, 2 barres stabilisatrice, 4 freins à disque ventilés. Vitesse maximale : 220 km/h pour 1 3800 kg.

Dans les années 70, ce Coupé BM 30 CSi se construisit un impressionnant palmarès en compétition : 6 fois Championne d'Europe des Voitures de Tourisme FIA : 1973, puis de 75 à 79. 4 victoires aux 24 Heures de Spa de 1973 à 76, aux 24 H. du Nurburgring 73, 24 h. de Daytona 76 et, surtout, au Mans en catégorie "Tourisme", victoire en 1973, 74, 76 et 77. Chapeau pour un spacieux Coupé 4 places !