Gérard et Laurence
Lyon
Immobilier
Cinquième participation
Engagés n° 45 - Groupe M
Véhicules
Porsche 996 Cabriolet / 2002
La Porsche 996, est la cinquième génération des 911. Dès son lancement en 1997, la 996 provoque un très grand choc dans l'univers des Porschistes, par deux caractéristiques totalement nouvelles depuis 1964 et la toute première 911. D'abord une rupture technique : la fin du refroidissement par air du 6 cylindres à plat, et ensuite, esthétique, avec la disparition des phares ronds, au profit de phares ovoïdes inspirés de ceux du Boxster ... 8

Moteur en alliage léger longitudinal en porte à faux arrière, 6 cylindres à plat refroidis par eau, 2 doubles ACT, 24 soupapes, injection électronique Motronic Bosch, 3,5 l. 320 ch. à 6800 tours, boîte mécanique à 6 rapports, propulsion avec autobloquant, suspension à 4 roues indépendantes avec ressorts hélicoïdaux et amortisseurs concentriques + 2 barres stabilisatrices : Mac Pherson à l'avant et Multibras à l'arrière, 4 disques acier ventilés et percés diamètre 318 mm avec étriers à 4 pistons + ABS et ESP. Jantes 18".

Vitesse maximale : 283 km/h et 1320 kg.

La 996, modèle de transition s'il en est, a créé de telles ruptures, technique et esthétique, qu'elle fut, à sa sortie, assez mal reçue par le monde si traditionnel des Porschistes. Fini le refroidissement par air et finis les phares ronds ... pour beaucoup, c'était trop en une seule fois !



Auto suppléante :
Porsche 964 Carrera 2 Cabriolet / 1990
La 964 Carrera 2, 3ème génération des 911, est, malgré une ligne très proche de sa devancière, la 3,2 l., radicalement modernisée pour pouvoir recevoir une transmission intégrale... 90% de pièces nouvelles annonce même Porsche en 1990.

Moteur alliage en porte à faux AR, 6 cylindres à plat refroidis par air, 1 simple ACT par rangée de cylindres, injection électrique Bosch, 3,6 l. pour 250 ch. à 6100 tours, boîte 5 manuelle, propulsion, 4 roues indépendantes, 4 disques ventilés.
Vitesse maximale 265 km/h, pour un poids de 1350 kg.

Le premier pas dans la modernité de la série des 911 qui annonce la venue de la transmission intégrale...



Auto suppléante :
Jaguar XK 8 coupé / 2005
Depuis la (re)création de la marque en 1947 par Sir William Lyons, Jaguar a entretenu la légende des "longs capots" dont l'apogée sera atteinte avec la mythique Type E des années 60...
En 1975, à l'arrêt de la production de la "E", le modèle qui lui succéda, la lourde et imposante XJ-S V12, n'obtiendra jamais le succès commercial attendu par la marque et participera au "naufrage" de Jaguar avant que Ford ne rachète en 1990 la Société pour la remettre sur les rails.

Moteur longitudinal avant V8 à 90° en alliage léger, 2 doubles ACT, 32 soupapes, injection à gestion électronique, 4,2 litres 304 ch. à 6000 tours, boîte automatique à 6 rapports, propulsion avec auto-bloquant, suspensions triangulées à 4 roues indépendantes, 4 disques ventilés.
Vitesse maximale : 250 km/h. pour 1615 kg.

21 ans après son lancement la XJ-S est, enfin, remplacée en 1996 par la XK 8 beaucoup plus légère et élancée et qui reprend les 2 lettres mythiques d'après-guerre : XK avec la poursuite de la tradition des "longs capots" !